Lombalgies et Activités physiques: De la prévention à la guérison

 

Il est généralement admis que 70 à 85% des adultes souffrent au moins une fois au cours de leur vie d’un épisode de lombalgie. Les lombalgies sont particulièrement fréquentes chez l’adulte jeune avec un pic de fréquence vers 40 ans.

 

Qu’est ce que la lombalgie?

La lombalgie est une douleur ou gêne fonctionnelle située au bas du dos,associée ou non à des irradiations dans les membres inférieurs. Mais la lombalgie est un symptôme et non une maladie. A ce titre elle peut recouvrir de nombreuses causes.

C’est ainsi qu’on différencie les lombalgies spécifiques ou non spécifiques.

Les lombalgies spécifiques (ou symptomatiques) présentent des causes clairement identifiées qui peuvent provenir d’une infection, d’une tumeur ou d’une fracture, par exemple.  Le traitement de cette cause suffit généralement à guérir le mal de dos.

A l’inverse, les lombalgies non spécifiques (ou communes) n’ont pas de cause identifiable et représentent 85 à 90% des cas.

Les six premières semaines correspondent à la période de lombalgie aiguë. Entre six et douze semaines, la lombalgie est dite subaiguë. Au-delà de douze semaines, la lombalgie devient chronique.

Pourquoi pratiquer une activité physique adaptée?

1° Eviter lerisque de rechute

2° Sortir/ Eviter la spirale du déconditionnement:

Lors de douleurs aux dos, nous avons tendance à vouloir stopper toute activité par peur d’accentuer la douleur. Toutefois, la plupart du temps, le fait d’être inactif va amener ce qu’on appelle la spirale du déconditionnement. Un cercle vicieux qui du fait de l’inactivité entraîne une fonte musculaire mais aussi une perte de l’endurance cardio-respiratoire.Cela va accentuer davantage les difficultés à reprendre une activité et cela perpétue le cercle vicieux de la lombalgie chronique.

 

Poursuivre une activité pendant la lombalgie permet de prévenir les réactions en cascades liées à l’inactivité.

3° Améliorer la qualité de vie: L’activité physique diminue l’incapacité et la douleur et améliore la condition physique 

Que faire concrètement? Quels Bénéfices?

  • Les exercices visant à renforcer la ceinture abdominale ainsi que les muscles du dos sont un moyen efficace de lutter contre une rechute de douleurs lombaires.
  • L’activité physique va permettre aux personnes lombalgiques d’apprendre à écouter son corps. Contrôler son corps et le connaitre permet de prévenir et éviter la douleur.
  • Un renforcement musculaire des membres inférieurs permettra de soulager le dos lors de certains mouvements de la vie quotidienne.

Les effets apportés par la mise en place d’activités physiques permettent non seulement de prévenir et d’éviter les douleurs mais permettent également d’avoir une meilleure estime de soi et une confiance en soi, composantes psychosociologiques dégradées par les conséquences du cercle du déconditionnement.

 

Une étude sur l’Impact des activités physiques adaptées sur les composantes psychologiques chez des personnes souffrants de lombalgies confirme ce constat.

 

Moralité: « N’ayez pas peur de bouger! » Mais en toute sécurité, avec des mouvements adaptés.. 

 

Source: https://www.apae-sante.fr/le-public/lombalgies/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.